La prédation chez le chien : tout comprendre.

Dernière mise à jour : 16 juil.


Connaissez vous la prédation chez le chien ? Je vous explique tout dans cet article




Les origines de la prédation chez le chien

La prédation est un comportement chez le chien qui est inné et instinctif. Pour le comprendre il faut revenir aux origines de nos amis les canidés L’ancêtre du chien, le canis lupus familiaris était dans l’obligation de chasser pour pouvoir se nourrir car c’était un carnivore. La prédation était donc un comportement de survie pour cette ancêtre du chien. Quand la domestication à commencer, le chien n’avait plus besoin de chasser pour se nourrir. Par conséquent beaucoup d’attitudes liées à la prédation ont disparu/diminué au fil des années.


Comprendre la prédation chez son chien Chaque chien est doté d’un instinct de prédation qui est plus ou moins développé en fonction de sa race, ses croisements génétiques, ses apprentissages et de ses expériences.

La prédation est composée de 6 étapes

1) Le repérage de la proie 2) Le Marquage visuel de la proie 3) La poursuite de la proie 4) La capture de la proie 5) La mise à mort de la proie 6) Manger la proie

La prédation peut être faite sur un animal, un humain, une voiture, un vélo ou un objet en déplacement. Il faut savoir que l’instinct de prédation chez le chien se déclenche sans aucune réflexion ni émotion, il peut être déclenché par un mouvement, un son ou à la vue d’un objet ou d’un animal.

Les 3 types de chiens qui sont le plus sujet à la prédation sont : Les chiens de chasses, les chiens primitifs et les chiens de bergers. Les races de chiens de chasses ont été volontairement croisés génétiquement pendant des années avec des chiens qui possédaient énormément de faculté de prédation. De plus, si ces chiens chassent régulièrement, leurs cerveaux sécrètent de plus en plus d’endorphines (hormones du plaisir) ce qui ne fait que renforcer le comportement de prédation.

Les chiens primitifs sont quant à eux des chiens qui ont subi beaucoup moins de modification par l’homme et qui par conséquent ont l’instinct de prédation plus développé.

Enfin, les chiens de berger présentent également des attitudes de prédation mais uniquement jusqu’à l’étape 3 la capture. Ils ont été croisés avec des chiens qui ne présentaient pas les étapes de prédations 4 et 5 .

Peut-on faire disparaître la prédation sur son chien ?

Non pas totalement mais il existe plusieurs points que vous pouvez travailler avec votre chien pour faire disparaitre en partie certaines attitudes de prédation :

a) Un travail de sociabilisation / socialisation interspécifique. Le travail de sociabilisation avec les autres espèces ( la possibilité de faire interagir 2 espèces différentes ) se fait principalement entres 8 semaines (à son adoption) et ses 3 mois d’âges. Le travail de socialisation avec les autres espèces ( la possibilité de faire tolérer la vie commune entre 2 espèces ) quant à elle peut se faire à tout âge mais elle est vraiment efficace avant les 3 mois d’âge du chien.

b) Répondre à certains besoins de prédation de votre chien Vous pouvez créer des moments de jeu avec prédation en vous servant du lancer de balle par exemple. Ne vous inquiétez pas, vous ne renforcerez pas l’attitude de prédation de votre chien car ce jeu est composé de 2 facteurs primordiaux :

- Vous (Le moment de prédation ne se crée qu’en votre présence et avec votre consentement) - Une balle (elle n’est pas en rapport avec les animaux que votre chien pourrait chasser, par conséquent vous réorientez son plaisir de chasser vers un jouet)

c) La désensibilisation La désensibilisation consiste à confronter votre chien à des situations de prédation quotidiennement sans jamais lui laisser la possibilité de chasser (par exemple : tenir votre chien en longe par loin de brebis et le féliciter quand il se désintéresse d’elle) .

d) L’éducation L’éducation va consister à apprendre à son chien à se désintéresser d’une situation qui pourrait amener un comportement de prédation en utilisant la réorientation sûre : un ordre, un jouet, une friandise, ou tout autres sources de plaisir pour votre chien.



Il est très important de garder à l’esprit que si votre chien est à l’étape 1 ou 2 de l’instinct de prédation, vous avez des chances de pouvoir interrompre ce comportement. A compter du moment où il a atteint l’étape 3 de prédation il est très difficile pour lui d’interrompre sa chasse.




"Aimer son chien c'est connaître ses besoins et les respecter"


67 vues0 commentaire