Rechercher
  • Jordi Boggione

đŸ©5 Mythes sur les chiens🐕

1. Chien dominant/soumis (intra-spĂ©cifique)đŸ˜± Depuis des gĂ©nĂ©rations on entend parler de chien dominant et soumis mais d’oĂč vient cette fameuse lĂ©gende ? Il faut remonter plusieurs vingtaines d’annĂ©es en arriĂšre pour essayer de comprendre. A cette Ă©poque-lĂ , des Ă©tudes scientifiques Ă©taient mises en place avec des loups en captivitĂ© pour comprendre leurs fonctionnements hiĂ©rarchiques et sociaux entre eux. Ces Ă©tudes menĂ©es parmi une meute de loup ont dĂ©montrĂ© qu’il y avait un chef qui dominait tous les autres (mĂąle alpha).

De nouvelles Ă©tudes rĂ©centes (il y a quelques annĂ©es) ont rĂ©futĂ© ces thĂšses car les prĂ©cĂ©dentes ne tenaient pas compte de 2 Ă©lĂ©ments pourtant capitaux : - L’environnement (lieu de vie) - Le loup n’est pas un chien

Des loups en captivitĂ© n’ont pas le mĂȘme comportement que des loups en libertĂ©. En effet, des scientifiques ont pu constater qu’il y avait beaucoup de loups solitaires en libertĂ© alors qu’en captivitĂ©, ils vivaient en « meute ». Les seules « meutes » avec hiĂ©rarchisation qui se formaient n’étaient en fait que des parents avec leurs louveteaux. Dans certains cas, il y avait d’autres loups adultes car pour chasser, plus on est nombreux, plus on a de chance de ramener du gibier. Ils avaient donc des intĂ©rĂȘts commun Ă  s’unir.

De plus, le loup n’est pas de la mĂȘme espĂšce que le chien car le chien a 15.000 ans de domestication effectuĂ© par l’homme. Le loup chasse pour survivre et subvenir au besoin de sa famille contrairement au chien qui est dĂ©pendant de l’homme car il le nourrit. Des Ă©tudes ont dĂ©montrĂ© que les comportements des chiens entre eux n’avait pas de similitude avec des loups. Les chiens comme l’homme font partie de groupes sociaux.

Leurs interactions dĂ©pendent finalement de l’environnement, du contexte, de la ressource en question ; en outre pour chaque environnement le chien peut avoir une rĂ©ponse comportementale diffĂ©rente. Exemple : Un chien qui considĂšre un jouet comme une ressource trĂšs importante pour lui, adoptera alors des rĂ©actions « agressives » envers celui qui dĂ©sirera prendre le jouet. A contrario ce mĂȘme chien ne portera peut ĂȘtre pas tant d’importance Ă  sa nourriture et laissera donc l’autre chien manger dans sa gamelle. Bilan : la domination chez le chien est inexistante, il existe une hiĂ©rarchie uniquement dans le cadre « familial » (Les parents avec les enfants).

2. Un chien qui mord et goutte au sang humain mordra toute sa vie đŸ€Ź

Combien de fois ai-je entendu cela « Mon chien m’a mordu, il a goutĂ© Ă  mon sang, on m’a dit de l’euthanasier sinon il recommencera ».

C’est bien Ă©videment faux, un chien qui mord est un chien qui : - A peur - Se trouve dans une situation dite « gĂȘnante, dĂ©rangeante » - A un trouble du comportement - Trouble nerveux

N’importe quel chien peut mordre, cela ne fait pas de lui un chien agressif ! Votre chien se retrouve dans une situation de peur, de stress ou de gĂȘne, il utilisera alors des « signaux d’apaisement » pour vous communiquer son mal ĂȘtre et vous prĂ©venir 
 Exemple : je marche une fois sur la queue de mon chien par inadvertance , il couine et me communique sa douleur et son incomprĂ©hension , je remarche sur sa queue, il me mord les chevilles. Et enfin il y a des chiens qui ont des troubles de comportement et ces cas-lĂ  sont rares ..

3. Les chiens soignent eux-mĂȘmes leurs plaies en se lĂ©chant đŸ˜·

Le chien lĂšche une plaie car elle est douloureuse ou gĂȘnante pour lui. Contrairement aux idĂ©es reçues la gueule d’un chien contient une Ă©norme quantitĂ© de bactĂ©ries. Se lĂ©cher une plaie ouverte pourrait engendrer des complications plus ou moins graves (infection) et le fait d’humidifier constamment la plaie avec sa salive empĂȘchera une cicatrisation rapide.

4. Un chien de pure race est plus robuste đŸ’Ș

Il n’existe aucune race de chien plus robuste les unes que les autres. Cependant en fonction des races les chiens seront plus sujets Ă  certaines malformations, maladies. Les conditions de santĂ© de chaque chien dĂ©pendent en effet de ses conditions de vie et d’hygiĂšne.

5. Certains chiens sont plus agressifs en fonction de leur race đŸ˜€

Encore une fois ce mythe est entiùrement faux !! Il n’existe pas de race de chien plus agressive les unes que d’autre !

La seule chose qui est effectivement vrai c’est qu’un chien comme un pitbull aura plus de force qu’un chihuahua. Et lĂ  je vous entends me dire : «Mais pourquoi il existe donc des chiens de catĂ©gories 1 & 2 alors ? » Tout simplement car certains hommes ont dĂ©cidĂ© de se servir de ces pauvres chiens (Pitbull, Rottweiler, etc, 
) Ă  des fins malhonnĂȘtes et illĂ©gales (Combats de chiens). Ces chiens Ă©taient choisis pour leurs physiques musclĂ©s et dynamiques ainsi que leurs forces.

Cependant l’habit ne fait pas le moine, un chien qu’il soit petit, grand, maigre, musclĂ©, qu’il ait une gueule imposante ou non, rĂ©agira de la mĂȘme façon. Tout est une question d’éducation et d’environnement (chien qui se retrouve dans une situation inconfortable (peur, stress, gĂȘne, etc,
)).

"Aimer son chien c'est connaĂźtre ses besoins et les respecter"

48 vues

© Jo & Dog

Jordi Boggione

TEL.png
fbrond.png
gmailrond.png
ytrond.png
gpsrond.png
instarond.png